ETAT D'EXECUTION DES ACTIVITES 2000        

Image2.jpg (22045 octets)

Introduction

Dans le cadre de la mise en œuvre du second plan d’action national de lutte contre la pratique de l’excision 1999 - 2003, un programme d’activités du CNLPE a été élaboré et exécuté au titre de l’année 2000. Le plan d’action visait les objectifs suivants :

Les activités programmées en vue d’atteindre ces objectifs ont été réalisées grâce à l’appui financier des partenaires tels : Le PPLS, les Ambassades Royales des Pays-Bas et de Danemark, l’UNICEF, la GTZ , le FNUAP.

Le présent rapport qui est un document de synthèse dresse le bilan de l’année en quatre (04) points essentiels :

I- NIVEAU D’EXECUTION DES ACTIVITES

1-1- Activités programmées au niveau du comité national

 

Activités programmées

Réalisées

Partiellement réalisées

En cours de réalisation

Non réalisées

Partenaires / Source de financement

I - ACTIVITES D’IEC

 

 

 

 

 

* Organisation de campagnes de sensibilisation dans 45 provinces ( avec les artistes) sous formes de causeries, ciné-débats, théâtre forum et émissions à la radio et à la télé dans sept (07) provinces .

 

*

 

 

 

 

Danemark , GTZ, UNICEF

* Organisation de la journée nationale de lutte contre la pratique de l’excision

*

 

 

 

PPLS , DCF, P .I , UNICEF et

Danemark

* Organisation de la caravane contre la pratique de l’excision .

*

 

 

 

PPLS , DCF et Pays - Bas

* Patrouilles de sensibilisation par les forces de l’ordre dans 11 provinces .

*

 

 

 

UNICEF

* Animation d’un stand d’IEC/Excision au cours de la journée mondiale de la population .

*

 

 

 

PPLS

Confection de supports : Affiches, auto-collants, tee- Shirts, Banderoles .

*

 

 

 

PPLS , UNICEF, PI

  • Réalisation de 2 films sur l’excision

*

 

 

 

PPLS, Pays -Bas , USAID

* Traduction de supports en langues nationales et en Arabe .

 

 

*

 

PPLS , UNICEF

Traduction et vulgarisation en langues nationales de la loi réprimant la pratique de l’excision

 

 

*

 

UNICEF

Révision des supports éducatifs

 

*

 

 

GTZ

Reproduction des supports IEC révisés

 

 

*

 

GTZ

Reproduction du guide d’animation

 

 

 

*

FNUAP ,(insuffisance de fonds )

Enregistrement et multiplication de pièces de théâtre sur cassette vidéo

*

 

 

 

FNUAP

Réalisation des activités de plaidoyer dans 25 provinces au profit des leaders d’opinion

 

 

 

*

FNUAP (Insuffisance de fonds )

Rédaction d’un document sur la lutte contre la pratique de l’excision au Burkina Faso

 

 

 

*

UNICEF (Insuffisance de fonds)

Confection d’une brochure sur le CNLPE

 

 

 

*

UNICEF (Insuffisance de fonds)

Réalisation d’un sketch en 2 épisodes avec l’équipe de vis à vis

*

 

 

 

UNICEF

II - Formations et séminaires de sensibilisation

 

 

 

 

 

Formation en IEC/ Excision des membres des 15 nouveaux CPLPE

 

 

 

*

Pays - Bas (convention non signée)

Formation de 20 formateurs en IEC/ Excision

 

 

 

*

Pays - Bas , (convention non signée)

Formation de 350 leaders d’opinion en IEC/Excision

 

 

 

*

FNUAP (Insuffisance de fonds)

Formation de 200 personnes ressources en IEC/Excision

*

 

 

 

UNICEF , Danemark

Formation de 210 Jeunes des lycées et collèges en IEC/Excision

*

 

 

 

UNICEF

Formation de 45 membres du comité National et CPLPE en droits des femmes genre et développement

*

 

 

 

UNICEF , Danemark

 

Formation de 60 membres du comité national et des comités provinciaux en supervision et évaluation

*

 

 

 

UNICEF , Danemark

Formation d’une personne en informatique

 

 

*

 

UNICEF

Séminaire de sensibilisation en direction de 60 leaders d’opinion

 

 

*

 

PPLS

Formation de 2 membres du SP/CNLPE en recherche action

*

 

 

 

GTZ

III - Recherche______________________________

Réalisation d’une recherche action

_______

*

___________

___________

___________

__________________________

GTZ

Réalisation d’une étude CAP auprès des leaders d’opinion

*

 

 

 

FNUAP

 

Réalisation d’une enquête CAP dans 7 provinces

 

 

*

 

UNICEF

IV - Appui au fonctionnement

 

 

 

 

 

Appui financier pour le fonctionnement des activités des différentes personnes ressources des structures de lutte

*

 

 

 

FNUAP, GTZ, PPLS, Pays-Bas, Danemark, UNICEF

 

Appui pour le recrutement d’un consultant pour le suivi du projet GTZ

 

 

*

 

GTZ

 

Appui pour le recrutement d’un consultant pour le renforcement opérationnel et organisationnel des structures , associations et ONG luttant contre la pratique de l’excision

 

 

 

*

Pays - Bas ( convention non signée)

 

Entretien véhicule

*

 

 

 

PPLS

Repiquage de la pièce de théâtre sur le tribunal fictif

 

 

*

 

UNICEF

 

Achat de régulateurs de tension pour les appareils audio visuels

 

 

 

*

Pays - Bas ( Convention non signée )

Achat de mégaphones, amplificateurs de son

 

 

 

*

Pays - Bas ( convention non signée )

Achat d’un véhicule tout terrain

*

 

 

 

UNICEF

Achat de matériel informatique

 

 

 

*

UNICEF

Appui pour la mise en place d’un centre de documentation

 

 

*

 

UNICEF

Prise en charge des frais de téléphone SOS/EXCISION

 

 

 

*

Pays - Bas (Convention non signée )

Appui pour un audit

 

 

 

*

Pays - Bas ( Convention non signée )

V - Voyages d’étude

 

 

 

 

 

Participation à des rencontres sous - régionales et internationales

 

*

 

 

PPLS, UNICEF

VI - Suivi - évaluation des activités

 

 

 

 

 

Réalisation des sorties de suivi et de supervision dans les 45 provinces

 

*

 

 

PPLS, UNICEF

2 Rencontres de concertation CNLPE , CPLPE

*

 

 

 

Danemark

Rencontres du CNLPE avec le comité de suivi des Pays - Bas

 

 

 

*

Pays - Bas (convention non signée)

Sur 46 activités programmées ;

Pour amener progressivement les populations à abandonner la pratique de l’excision, l’essentiel des activités a concerné les actions d’IEC qui ont couvert l’ensemble du pays. Ce sont :

Pour appuyer les activités d’IEC, les supports suivants ont été confectionnés.

Les supports confectionnés :

 Les supports révisés :

En vue d’impliquer les personnes ressources pour une déconcentration des structures de lutte et une décentralisation des activités , le comité national de lutte contre la pratique de l’excision a organisé 45 séminaires de sensibilisation , et 13 sessions de formation .

Au titre des séminaires de sensibilisation

Au titre des formations

En IEC/Excision

En Genre et Développement :

en Supervision-Evaluation

En technique de réparation des séquelles de l’Excision :

1-2- Activités spécifiques exécutées au niveau des comités provinciaux

Dans les provinces des Balés, des Banwa , du Mouhoun, du Sourou ,de la Léraba, du Sanguié, du Yatenga, du Samatenga, du Bazèga , du Nahouri, du Kourwéogo, du Oubritenga , il a été opéré des arrestations d’exciseuses, tandis qu’au Houet les forces de l’ordre ont exécuté 5 sorties de dissuasions .

Comme activités commémoratives de la journée du 18 mai il a été réalisé :

Par ailleurs , les provinces des Balé , du Kadiogo , du Nayala, du Sourou, du Noumbiel ont réalisé une campagne avec les artistes et le Samentenga un théâtre forum avec la troupe ATB grâce à l’appui de Plan international.

1-3- Activités réalisées par les comités de soutien et les personnes ressources

1-3-1- Activités réalisées par le comité de soutien des chefs traditionnels

1 -3-2- Activités du comité de soutien des associations islamiques

D’autres activités ont été programmées avec le CNLPE telles que :

1-3-3- Comité de soutien de l’hôpital Yalgado

Au titre de l’année 2000, le comité de soutien du centre Hospitalier Yalgado OUEDRAOGO a exécuté 3 types d’activités :

Au total :

Dans le cadre de la célébration du 10ème anniversaire d’installation du comité national , le comité de soutien a participé à la rencontre préparatoire , tenue les 27 et 28 avril 2000 à Bobo Dioulasso.

Le 18 mai 2000, journée de la commémoration du 10ème anniversaire , le comité a animé un stand d’exposition de photos sur les réparations des séquelles de l’excision .

Comme perspectives , le comité se propose de :

Pour ce faire, un appui en matériels d’animation , en équipement pour la réparation, et une aide financière d’environ 205 905 F CFA pour l’achat de produits pharmaceutiques pour l’assistance à 15 malades les plus démunies s’avèrent nécessaires.

1-4- ACTIVITES REALISEES HORS PROGRAMME

Le comité national de lutte contre la pratique de l’excision a régulièrement été sollicité par des partenaires nationaux , régionaux et internationaux pour la réalisation ou la contribution à la réalisation de certaines activités.

1-4- 1 - Participation à des séminaires , ateliers et rencontres.

1) Séminaire et atelier au niveau national

2) Atelier et séminaire au niveau Sous - régional , régional et international.

3) Rencontre de travail

II - DIFFICULTES RENCONTREES

2-1- Au niveau du comité national

L’insuffisance des ressources financières reste toujours la difficulté du comité national.

15 activités programmées sur 46 n’ont pas été réalisées par manque de fonds .

En outre, la forte mobilisation suscitée a entraîné une augmentation de la demande de financement à laquelle le comité ne pouvait faire face en totalité ; ce qui peut à la longue démobiliser .

2-2- Au niveau des comités Provinciaux

Les difficultés mentionnées sont multiples et presque communes à toutes les provinces . Il s’agit entre autres de :

III - COMMENTAIRES

Au regard des résultats enregistrés malgré les nombreuses difficultés rencontrées , nous pouvons affirmer que les objectifs fixés au départ ont été atteints . En effet :

Au total 125 personnes ressources ont bénéficié d’un séminaire de sensibilisation tandis que 331 autres personnes ont été formées en IEC/Excision . Selon le principe habituel du comité national , les groupes cibles formés ont été identifiés sur la base de leur position sociale et leur capacité à mobiliser , convaincre et persuader leurs publics cibles à adopter un comportement positif .

Ayant pour mission d’appuyer le CNLPE dans ses efforts de lutte contre la pratique de l’excision, les participants , à l’issue de chaque session de formation ont proposé des stratégies d’appui au CNLPE dont les plus importantes sont :

En outre

En terme d’impact des actions réalisées, nous pouvons avancer au regard de ce que nous avons constaté sur le terrain et dans les rapports d’activités des comités provinciaux et de soutien, que les effets observés les années passées ont été renforcés. Il s’agit entre autre d’un point de vue qualitatif et quantitatif de :

En effet, plusieurs personnes suite aux séances de sensibilisation prennent la résolution de ne plus faire exciser leurs filles .

Les hommes et les jeunes participent de plus en plus aux campagnes de sensibilisation , les dénonciations pour les intentions ou les cas d’excision sont de plus en plus fréquentes.

IV - CONCLUSION

                                                       page plan des rapports